F.A.Q

Entrer dans une école, c'est choisir à la fois un enseignement et une ville.

 

Pour répondre à vos questions, et à celles que vous ne vous posez pas encore, voilà notre FAQ.

N'hésitez pas à adresser un mail au VP Communication pour toute question supplémentaire ! 

ATTENTION

À partir de la rentrée 2020, le DE Psychomotricien devient une Licence Psychomotricien. Le diplôme s'obtient toujours en 3 ans mais est donc désormais reconnu comme un BAC +3 (et non plus comme un BAC +2).

Cette licence sera mutualisée avec d'autres filières paramédicales avec donc un UE commun (tronc commun pour plusieurs filières) et une UE partielle (enseignements spécifiques selon la spécialisation).

Les modalités d'admission à l'IFP de Toulouse se font désormais via Parcours Sup.

Nous vous invitons à consulter le document ci-après qui contient de nombreuses informations sur les modalités d'admission dans les différentes écoles de psychomotricité de France.

L'IFP

Où se situe l'Institut de Formation en Psychomotricité de Toulouse ?

L'IFP se situe au Sud de Toulouse, au 133 route de Nardonne dans les bâtiments de la fac de médecine de Rangueil (et non celle de Purpan !). Il est desservi par la ligne B du métro, par plusieurs lignes de bus (34, 44, 54, 56, 78, 79, 81, 90, 115), et par 2 stations de Vélib. Les quartiers à proximité sont Rangueil, et Saouzelong (essentiellement résidentiels), puis Saint-Agne et Saint-Michel (plus proches du centre ville). 

Quel est le coût de la formation ?

Le Coût risque de devenir celui d'une licence classique (170€ pour les non boursiers).

Pour les moins de 25 ans, la formation coûte environ 1300 euros par an (contribution à la vie étudiante et de campus CVEC comprise). Une partie des frais sera prise en charge par  le Conseil Régional ou le CROUS pour les étudiant.e.s boursier.e.s. La demande de bourse s'effectue dès réception de la confirmation d'inscription, par internet.  Pour plus d'informations sur les bourses du Conseil Régional : http://www.laregion.fr/bourses-etudes-sanitaires-sociales

Pour les personnes de plus de 25 ans, en réorientation, ou en reclassement, le prix de la formation est plus élevé (environ 6500 euros). L’accès aux bourses dépendra de votre situation, et de l'organisme qui vous prend en charge (pôle emploi, la MFCA....). N'hésitez pas à contacter le VP Communication pour être mis.e. en relation avec des étudiant.e.s à même de vous conseiller sur votre situation particulière !

Qui dispense les cours ?

L'IFP dispose d'une équipe fixe de formateurs, psychomotricien.ne.s et psychologues. Ils assurent certains cours, les TDs/TPs, ainsi qu'un suivi pédagogique au long des trois années de formation, notamment pour le mémoire. Des professeurs d'autres formations assurent également une partie des cours (anatomie, physiologie, psychiatrie...).

Quel est l'effectif de chaque promo ?

Chaque promo est composée d'environ 50 étudiant.e.s. Ce petit effectif favorise la convivialité et la solidarité ! 

Quel est le volume horaire des cours ? 

Nous avons en moyenne 25h de cours/semaine en 1ère année, Les cours durent en moyenne entre 2h et 4h.

Comment s'organise l'enseignement ?

L'enseignement se divise entre cours théoriques, travaux pratiques, et stages (80h en 1ère année, 200h en 2ème année et 400h en 3ème année). 

Des études de cas nous sont par ailleurs présentées par des professionnel.le.s (psychomot, psychiatres...).

Enfin, l'association étudiante organise des cafés débats (cf VP Café Psychomot), et des initiations pratiques (cf VP Formations) alimentant notre curiosité !

Comment se déroulent les recherches de stage ?

Les 3 ans de formation, comprennent 2 types de stages.

Les stages courts (100h en 2ème année, 100h 3ème année) sont à effectuer sur les vacances scolaires et pendant des semaines banalisées à cet effet. La recherche de stage est à la charge de l'étudiant.e..

Les stages longs (80h en 1ère année, 100h en 2eme, et 3ème année) sont intégrés aux semaines de cours, et s'effectuent durant un semestre. Les lieux de stage sont fournis et attribués par l'école, en fonction des demandes des étudiant.e.s et des lieux disponibles. Beaucoup de stress évité !

Les cours de sciences sont ils plus difficiles à l'IFP de Toulouse que dans les autres écoles ?

 

L'école de Toulouse assume une orientation plutôt neurologique, ce qui laisse souvent craindre aux étudiant.e.s de prépa que le niveau des cours de neuro soit très élevé. Toutefois nos cours de science suivent le même programme que dans les autres écoles, en continuité avec celui de la prépa. Ils ne sont donc ni plus ni moins abordables (et toujours de qualité !). Une grande solidarité règne par ailleurs entre les promos de 1ère, 2ème et 3ème année, et au sein des promos mêmes. Ainsi quelle que soit la matière, les étudiant.e.s en difficulté de trouvent toujours de l'aide !

La ville

Quel est le coût de la vie à Toulouse (courses, loyers...) ?

 

Une enquête de 2015 réalisée par l'UNEF (syndicat étudiant) montre que  Toulouse est globalement l'une des villes étudiantes les moins chères de France. Cela s'explique notamment par le coût réduit des transports, et les loyers qui  demeurent plus bas que dans d'autres agglomérations (448 euros en moyenne). Elle se classe à la 10 ème place des villes les plus chères de France tous postes de dépenses confondus : le coût mensuel de la vie serait de 773 euros, derrière Bordeaux (805euros), Marseille (819euros), Lyon (842 euros)  et Paris (1124 euros). 

Quel est le coût des transports ?

Toulouse est desservie par le métro, le bus, et les vélib. Dans l'optique d'un usage annuel des transports en commun, vous pouvez vous munir d'une carte Tisséo. L'abonnement annuel bus+métro coûte 102euros par an pour les moins de 26 ans, et 468euros (soit 39euros/mois) pour les plus de 26 ans. Les étudiants de 26 à 30 ans bénéficient néanmoins d'un tarif sur les tickets de 10 déplacements. Pour 20euros, pour pourrez également souscrire à un abonnement vélib (très pratique pour rentrer après le dernier métro). Vous pourrez faire vos commandes sur internet : https://www.tisseo.fr/les-tarifs/la-gamme?field_tisseo_profil_value=18&field_tisseo_reseau_value=20

Toulouse est elle une ville etudiante ?

Pour savoir si la ville rose est une ville étudiante, il suffit de se référer aux chiffres : à peu près un.e toulousain.e sur sept est étudiant.e, et 60% des toulousain.e.s ont moins de 40 ans. Autant dire que Toulouse est une ville plutôt jeune, où les opportunités de faire la fête, se cultiver, se retrouver, sont légions !

 

Outre les musées, bars, cinémas, théâtre qui offrent des tarifs étudiants attractifs (5 euros pour les concerts de musique classique et 10 euros pour les  ballets du Capitole !), la ville accueille de nombreux événements culturels et festivals ouverts à tou.te.s. De nombreux lieux publics (la Daurade, la Prairie des Filtres...) sont par ailleurs dédiés à la libre sociabilité, à la musique, à la danse, au cirque, et aux rencontres. De quoi se distraire toute l'année sans se ruiner !

 

Où se loger à toulouse ?

L'agglo dispose de nombreuses résidences étudiantes autour des universités. Elles présentent l'avantage de réduire les temps de trajet, simplifier les déménagements, et de fournir un environnement favorisant la socialisation. Idéal, donc, pour un premier logement personnel, ou pour se faciliter la vie. Les résidences du CROUS sont ouvertes aux boursier.e.s et aux non boursier.e.s pour des loyers d'environ 350euros (avec ou sans APL selon votre situation). Ne tardez pas à faire vos demandes !

 

Il n'est cependant pas difficile de trouver un autre type de logement étudiant à Tououse, moins éloigné du centre ville. Les sites tels que Le Bon Coin ou De Particulier à Particulier regorgent d'annonces intéressantes ! Les quartiers les plus proches de l'IFP sont Rangueil, et Saouzelong (essentiellement résidentiels), puis Saint-Agne et Saint-Michel (plus proches du centre ville). 

Toulouse est elle une ville inclusive ?

Les événements toulousains sont très souvent adaptés aux personnes ayant une déficience sensorielle, ou une mobilité réduite. Le festival de théâtre de Ramonville présente par exemple des spectacles doublés en LSF. Le festival du jeu met à disposition des personnes aveugles ou malvoyantes une table de jeux sensoriels, et emploie des animateurs connaissant la LSF. Toulouse est donc une ville très inspirante pour les personnes en cursus médical ou paramédical, puisqu'elle regorge d'initiatives visant à inclure les personnes en situation de handicap !